Comment enrichir la France avec l’Intelligence Economique ?

Invité lors de la conférence MEDEF 2014« 10 ans après le rapport Carayon, quelle place pour l’IE en politique? », Christian Harbulot s’est exprimé sur l’évolution de la place de l’Intelligence Economique dans la politique française.

Cette conférence organisée conjointement par le MEDEF, l’EGE et l’AEGE, s’est déroulée le 10 février 2014 devant plus de 200 participants, au siège du MEDEF. Sont aussi intervenus lors de cette conférence, animée par Bernard Besson (Expert en intelligence économique, dirigeant de Bernard Besson Consulting), Bernard Carayon (Avocat au barreau de Paris, ancien député du Tarn, auteur en 2003 du rapport) ainsi que Dominique Lamoureux (Président de la commission IE au MEDEF).

 

Protectionnisme et Nouvel Ordre Mondial

Christian Harbulot évoque lors de cette conférence, l’existence d’un débat fondamental – ou a fortiori d’un non-débat – « jamais réellement tranché un France » : Quels intérêts et quels enjeux pour la France dans l’unipolarisation du monde économique?  A qui profite ce Nouvel Ordre Mondial?

Il évoque pour cela le sujet des OPA, et particulièrement le Projet de Loi Florange vivement critiqué par les juristes et le monde du droit des affaires, aujourd’hui à majorité anglo-saxonne. Il constate qu’à chaque fois que la France tente de mettre en place une loi, visant à munir le pays «d’armes » pour se défendre, elle est jugée de pays rétrograde.  Ces mêmes juristes ne font aucune critique sur le système protectionniste et ultra-défensif des Etats-Unis.

Christian Harbulot questionne: « Nouvel Ordre Mondial au service de qui? Au service d’un discours technique? Mais qui façonne ce discours? »

 

Un nécessaire regard en arrière 

Selon Harbulot , quand le concept d’Intelligence Economique a été crée il y a une vingtaine d’années, à une époque où la France allait mieux, une question centrale avait déjà été évoquée: « Qu’est-ce que la puissance de la France est-elle en train de devenir sur le terrain économique? »  Aujourd’hui la question n’a pas encore été résolue; « comment on s’affronte économiquement? Qui est à la manette pour s’affronter? » Ces questions essentielles  n’ont pas non plus été résolues par le Nouvel Ordre Mondial, bien au contraire, du moins dans le périmètre occidental. Christian Harbulot évoque en effet,  la discordance de certain pays, comme la Chine ou l’Inde, avec ce Nouvel Ordre Mondial.« A qui s’applique donc ce nouvel ordre mondial? »

Aujourd’hui , la question de l’avenir de la puissance économique de la France n’a toujours pas été abordée. « Pourquoi en demi-siècle, les chefs d’entreprises ont saboté les stratégies de puissance de la France? » Christian Harbulot évoque notamment le cas de l’industrie informatique, et comment certains grands patrons français ont saboté une stratégie  de puissance de cette industrie.

Le conférencier signale, tout en s’appuyant sur l’ouvrage d’Alain Peyrefitte,  la profonde discordance entre les intérêts économiques et le monde politique depuis un demi-siècle, ainsi que l’absence d’unité nationale sur l’avenir économique du pays. Cette absence peut s’expliquer selon Harbulot, par le « manque d’audace et de courage pour comprendre que le nouvel ordre mondial ne sert pas forcément nos intérêts et ne va pas s’appliquer à tout le monde ». Tant que cette question n’aura pas été résolue, « l’intelligence économique continuera de tourner en rond ».

 

Medef

Medef

 

L’importance de la formation…

Le directeur de l’EGE évoque une autre problématique de base à résoudre: « Comment forme-t-on les formateurs? »  Sachant que le Conseil National de l’Université ne créera pas de section Intelligence Economique, et malgré la sensibilisation qui est faite, il pose la question « qui forme? ».  Il exprime à l’occasion de cette conférence, son attente vis-à-vis du monde de l’entreprise et du MEDEF en particulier, pour trouver des solutions et mener des actions concrètes.  Christian Harbulot ne s’estime pas satisfait sur cette question de formation, ni de la remise en cause du référentiel précédemment mis en place par Alain Juillet.

 

…Et du tissu économique intermédiaire 

Le Cluster EDEN, groupement économique des entreprises de défense créé en 2008, est selon Harbulot, l’une des plus belles réalisations en Intelligence Economique au niveau national. Il constate que ce cluster, qui ne ressemble en rien à un pôle de compétitivité, travaille principalement au niveau des PME et refuse de se faire vampiriser par les grands groupes de la défense.  Son rôle est avant tout « d’apporter une réponse essentielle à ce pays, celle du tissu économique intermédiaire« . Or, en dépit de son rôle potentiel dans la dynamisation de ce tissu intermédiaire, EDEN ne reçoit aucune subvention du Conseil Régional pour l’un de ses projets à envergure internationale. Cela illustre parfaitement, selon le conférencier, la contradiction, entre les grands groupes de la défense, et les PME qui ont « leur mot à dire, leur histoire économique à bâtir, leurs infrastructures à créer ».

Christian Harbulot dresse donc un portrait plutôt alarmant de la situation économique de la France. Dans un pays en régression depuis plus de 20ans, « il est temps d’ouvrir les yeux« , « de se mettre en posture pour réagir, pour combattre, pour faire face ».  Et l’intelligence économique est « un moyen pour entrer dans le 21ème siècle, pour comprendre le monde de l’information dans lequel nous vivons, mais aussi et surtout, pour enrichir ce pays »

Pour visionner la conférence, rendez-vous sur ici.

Pour écouter l’ensemble des interventions, c’est ici.

Antoine HERVE

 

One Response to Comment enrichir la France avec l’Intelligence Economique ?

  1. Pingback: Comment enrichir la France avec l’Intelli...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le contenu des commentaires doit respecter les lois et les réglementations en vigueur. Cellie se réserve le droit de supprimer tout commentaire illicite, propos raciste, diffamatoire ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur, ainsi que tout commentaire promotionnel ou contenant des propos agressifs. Les points de vue et les propos contenus dans les articles de Cellie sont sous la responsabilité unique de leurs auteurs respectifs.

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>