La veille collaborative pour soutenir l’intelligence économique du groupe Orange

La plateforme Better Together

“L’intelligence économique ne peut être que collective”. C’est avec cette phrase que Pierre Louette, ancien Directeur Général Adjoint en charge du Secrétariat Général d’Orange, a présenté le projet de veille collaborative du groupe. « Afin de mieux anticiper et contribuer à l’efficacité des métiers et à la prise d’une décision tout en développant des modes de fonctionnement collaboratifs pour travailler ensemble et mieux », le géant des télécoms donne naissance en 2009 au projet Better Together. Chez Orange, la veille se veut donc massivement collaborative.

 

Depuis sa création, le projet est hébergé par la Direction de la Sécurité du groupe et géré par une équipe dédiée. Quand certains accompagnent la mise en œuvre de nouvelles démarches de veille et d’analyse collaborative, l’émergence de nouvelles formes de collaboration entre entités, d’autres assurent la communication interne et l’animation du projet, ou encore se chargent de l’administration de la plateforme de veille collaborative.

 

Les activités de la gouvernance se découpent donc en plusieurs parties :

 

  • L’accompagnement :

 

L’équipe Better Together offre un appui méthodologique par l’accompagnement de personnes ou groupes de personnes dans la mise en place de leur projet de veille, si cette thématique n’est pas encore mise en surveillance. Dans le cas contraire, l’équipe met en relation les interlocuteurs ayant un projet de veille commun ou tout du moins proche. Lors d’un nouveau sujet, les accompagnants et les animateurs coconstruisent ensemble la veille sur l’outil mis à disposition. Les animateurs sont initiés aux pratiques collaboratives de recherche, de capitalisation et de diffusion d’informations sur la plateforme. L’objectif de cet accompagnement est double : il s’agit d’enrichir les thématiques mises en surveillance dans le Groupe Orange afin de capitaliser et partager des informations pouvant être stratégiques pour d’autres groupes de personnes ; tout en assurant la formation de ces groupes afin de rendre les membres autonomes dans le pilotage et l’animation de leurs veilles, ainsi que l’appropriation de pratiques de travail décloisonnées autour de l’information.

 

  • La communication et l’animation :

 

Des actions de communication et d’animation autour de la veille collaborative du groupe sont entreprises tout au long de l’année. Cela se traduit d’abord par l’animation de la communauté Better Together sur le réseau social d’entreprise Plazza, par la création de contenus et de supports de communication (comme des catalogues de veilles, des vidéos de formations, etc.) puis par l’organisation évènementielle (rencontre avec l’équipe, webinaires, etc.). Les objectifs sont d’attirer de nouveaux profils à accompagner, d’apporter des outils de formation complétant les accompagnements et de faire vivre la démarche. Il s’agit également d’animer la plateforme de veille en gérant et alimentant des projets aux thèmes transverses pouvant bénéficier aux différents métiers au sein du groupe Orange.

 

  • L’administration :

 

L’équipe est responsable des aspects plus techniques, en lien avec la plateforme, en endossant le rôle de support technique entre les utilisateurs et l’éditeur de la plateforme.

 

 

Une solution de veille collaborative pertinente et efficace

En 2019, Better Together a souhaité repenser l’expérience utilisateur et a choisi une nouvelle solution de veille collaborative nommée Curebot, éditée par la société EspritsCollaboratifs.

 

Cette entreprise, fondée en 2014, propose une offre biface, de conseil et de technologie en intelligence collective et a notamment été sélectionnée pour la 8èmesaison de l’Orange Fab France, l’accélérateur de start-up d’Orange.

 

La nouvelle solution de veille a été choisie pour son ergonomie et sa mobilité. Tous les salariés y ont accès, depuis leur ordinateur ou leur smartphone. Il leur est ainsi possible d’accéder à du contenu qualifié, de partager des informations et d’enrichir la connaissance d’un sujet en le mettant sous surveillance, et tout cela n’importe quand et n’importe où.

 

La plateforme soutient l’ensemble du cycle de la veille, en gardant la collaboration comme maître mot. Dès la création de sa veille, à savoir lorsque le collaborateur choisit les sources et requêtes qui permettront de l’alimenter en contenu, il peut s’appuyer sur des catalogues de sources existants ou choisir de nouvelles sources spécifiques, qui, à leur tour, serviront à d’autres projets de veille.

 

La qualification des informations collectées par Curebot fonctionne sur une base un peu différente des plateformes traditionnelles. En effet, lorsque l’information apparaît, elle va être qualifiée, traitée, analysée ou laissée de côté (si non pertinente) par les collaborateurs, et cela à l’aide de tags, afin d’éviter le cloisonnement des informations généré par les plateformes proposant des arborescences de dossiers pour capitaliser l’information.

 

  • Les premiers tags « # » servent à qualifier le contenu. Une fois qualifiée, l’information peut être retrouvée et partagée via des dossiers intelligents (« smartfolders »), des tableaux de bords (« dashboards ») pouvant regrouper plusieurs sujets sous de plus grands thèmes, ou encore des newsletters. Ainsi, une personne intéressée par un sujet précis ou plusieurs sujets se recoupant pourra retrouver au même endroit toutes les informations validées par la communauté. Cela permet de « décloisonner » l’information. Elle n’est pas conservée dans un dossier mais en alimente autant qu’il y a de tags.

 

  • Les tags « + » sont des tags provoquant des actions. Ils vont, par exemple, permettre à une entité d’envoyer directement l’information tagguée dans leur prochaine newsletter.

 

  • Enfin, les tags « @ » sont spécialement fait pour le partage sur la plateforme. Ils permettront de notifier des utilisateurs/équipes/entités pouvant être directement intéressé(e)s par l’information.

 

Pour un salarié Orange, Better Together représente une possibilité de s’informer, capitaliser et partager sur une grande diversité de sujets transverses mais également sur des sujets plus spécifiques à certaines entités du groupe. La plateforme vise à faire face à l’infobésité, à gagner du temps dans la recherche d’information dont ont besoin les salariés dans le cadre de leurs activités (grâce aux tags et aux agrégateurs) et à faire appel à l’expertise de tous les métiers du géant des télécoms.

 

Avec ce projet Better Together, c’est l’ensemble des métiers du Groupe qui est concerné par la veille collaborative. Qu’il soit commercial, chercheur, technicien ou encore communicant, le collaborateur peut développer les connaissances et compétences requises pour ses activités et contribuer au développement de l’intelligence collective d’Orange.

 

Lucas Van Haeluwyn

AUCUN COMMENTAIRES

Désolé, les commentaires ne sont plus admis pour le moment.