Coup de théâtre pour les lanceurs d’alerte : Julian Assange arrêté

Jeudi 11 avril 2019, Julian Assange, célèbre lanceur d’alerte est arrêté à l’ambassade équatorienne de Londres, par la police britannique. Protégé depuis 7 ans en Equateur en tant que réfugié politique, l’homme le plus convoité par les Etats-Unis risque très gros aujourd’hui.

Pourquoi Julian Assange ?

Qui est Julian Assange ?

Julian Assange est le fondateur de l’Organisation Non Gouvernementale WikiLeaks. D’origine australienne et équatorienne (pendant une année), Assange est informaticien et cybermilitant.

       

Julian Assange, fondateur de WikiLeaks avant/après « poursuite » Source : Wikipédia et Ouest-France.

L’ONG WikiLeaks

L’organisation a pour but de divulguer des documents politiques et sociaux confidentiels, à un niveau international. Wikileaks met en lumière les lanceurs d’alerte qui font fuiter ces nombreuses informations extrêmement sensibles tout en protégeant leurs sources.

Une arrestation théâtrale

Lenin Moreno, président de l’Equateur, déclare jeudi dernier que son pays retire à Julian Assange son statut de réfugié politique.  Ce pays d’Amérique du Sud a décidé de lui retirer l’asile politique car ce dernier n’aurait pas respecté plusieurs conditions concernant sa liberté provisoire. Cette décision est en réalité le résultat des négociations menées depuis de nombreux mois entre le Royaume-Uni et l’Equateur.

Sans son statut de réfugié politique, le créateur de WikiLeaks a immédiatement été appréhendé. Aujourd’hui, il est détenu à Londres, dans la prison de Belmarsh.

Mais pourquoi Julian Assange s’est-il fait arrêter ?

Poursuivi par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suède, Assange est ciblé par différentes procédures judiciaires :

Le Royaume-Uni et plus particulièrement le tribunal de Westminster le poursuivent pour « non-présentation à la justice »  en 2012. Il est également accusé de viol et agression sexuelle en Suède : l’enquête qui avait été abandonnée en 2017, est donc aujourd’hui rouverte.

Les accusations portées par les Etats-Unis prennent une toute autre dimension. L’informaticien australien est accusé d’avoir fourni à Chelsea Manning, une ancienne analyste du renseignement américain, un mot de passe lui permettant d’avoir accès à de très nombreux documents classés secret-défense.

Pour cela, les Etats-Unis ont effectué une demande d’extradition pour Julian Assange, avec pour motif : « piratage informatique ».  Mais le génie de l’informatique ne compte pas se laisser faire et réfute depuis toujours, l’ensemble des accusations portées à son encontre.

Chelsea Manning, ex-analyste américaine condamnée pour la diffusion d’informations classées secret-défense mais libérée par l’administration Obama.

Les fuites d’information

Dans le but de comprendre à quel point les informations divulguées par Wikileaks sont sensibles, il est intéressant d’aborder la typologie de l’information.

Le type d’information est classé en fonction d’un code couleur : l’information sera blanche, grise ou noire. Au fur et à mesure que la couleur s’assombrit, l’information devient de plus en plus sensible et confidentielle.

Dans le cas de Chelsea Manning, les informations sont de couleur noire. En effet, l’ancienne analyste américaine a divulgué des informations concernant les guerres d’Afghanistan et d’Irak. Ces informations traitent des morts de civils durant ces guerres, de fautes commises par l’armée américaine.

Typologie de l’information. Source : Infonum.

Le fait, que des informations aussi importantes et secrètes aient fuitées, invite à étudier la cybersécurité américaine. Est-elle réellement efficace ? Si des documents de la plus haute importance ont pu être dérobés et révélés au monde entier, il est impossible de ne pas se demander comment cela a pu se passer et si les systèmes informatiques américains sont sûrs.

Ce qu’il faut retenir

Réfugié pendant 7 ans à l’ambassade d’Equateur à Londres, Julian Assange risque aujourd’hui plusieurs larges peines de prison pour plusieurs faits judiciaires, bien différents les uns des autres.

Après avoir été abandonné par l’Equateur, le type des relations qu’entretiennent les pays qui poursuivaient le cybermilitant intriguent : influence et domination des pays occidentaux, et plus particulièrement des Etats-Unis ?

La question de la cybersécurité aux Etats-Unis se pose également : c’est l’un des pays les plus puissants du monde et pourtant, des informations secret-défense lui ont échappé.

Le fondateur de Wikileaks comparaîtra le 2 mai au tribunal londonien.

Julian Assange, héros ou traître national ?

L’équipe Cell’IE


Pour poursuivre :

L’arrestation de Julian Assange en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=6CoqwStHQWI


Sources :

AUCUN COMMENTAIRES

Désolé, les commentaires ne sont plus admis pour le moment.