Les Fake news : la nouvelle pollution du net

Dite infox en français, la “fake news” est devenue récurrente dans notre société et sur le net. Très présentes sur les réseaux sociaux, les fake news participent aujourd’hui  au phénomène de désinformation.

Une fake news, c’est quoi ?

Egalement appelée fausse nouvelle, une fake news consiste en une fausse information délivrée de manière délibérée dans le but de manipuler un public ou même de lui mentir. Ce phénomène s’est fortement développé au travers des médias sociaux comme Twitter, Instagram, etc.

Les différentes formes de médias sociaux. Source : FredCavazza.net

Prise d’ampleur de certaines fake news

Récemment, plusieurs fake news ont fait polémique dans les médias. Sur les réseaux sociaux, le cas des Airpods (écouteurs sans fil d’Apple), a pris très rapidement beaucoup d’ampleur.

Les Airpods, fonctionnant grâce au système de Bluetooth étaient soupçonnés de causer le cancer chez l’Homme, d’après une pétition constituée en 2015 par 250 médecins, transmise à l’OMS et aux Nations Unies. Les réactions ne se sont pas faites attendre, car ce produit Apple s’est très rapidement et fortement vendu. La nouvelle a été massivement partagée par un très grand nombre d’internautes, sans qu’il n’y ait pour autant une source sûre.

          

La fake news fait réagir sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Twitter.

Le journal « Le Parisien » a par la suite publié un article (que vous pouvez retrouver dans les sources à la fin de l’article) expliquant que cette nouvelle était bien fausse et que rien ne prouvait que ces Airpods provoquaient le cancer. En effet, le journal explique que la pétition se concentre sur la diffusion d’ondes provoquée par le Bluetooth ou la Wifi mais sans études claires et surtout, sans citer l’objet en question : les Airpods.

Les Airpods d’Apple. Source : wikimedia.org

La semaine dernière, une fake news beaucoup plus grave et dangereuse s’est propagée de manière exponentielle sur Internet. C’est le cas des Roms qui auraient enlevé des femmes et enfants pour trafic d’organes ou prostitution, dans le département de la Seine-Saint-Denis, en camionnette blanche. Hors, la police n’a déclaré aucun enlèvement durant cette période.

La diffusion de cette fausse nouvelle a alors entrainé une chasse à l’homme et plus précisément aux Roms. Des rixes s’éveillent même dans les villes de Bobigny et Clichy-Sous-Bois. Les attaques sont violentes, les agresseurs sont équipés de couteaux, bâtons, battes de baseball et d’essence.

Au total, sur une vingtaine d’agresseurs, 19 étaient placés en garde-à-vue. Aujourd’hui 3 d’entre eux seront jugés.

Afin de clore la polémique, la préfecture de police de Paris a choisi de rappeler que cette affaire était bien une rumeur :

Quelles en sont les conséquences ?

Un des problèmes majeurs développé à cause de la propagation de fausses nouvelles est la désinformation. A cette heure, beaucoup d’internautes ont choisi de s’informer via Internet et les réseaux sociaux. Mais sans diversification des sources et si l’on ajoute la diffusion aussi rapide que l’éclair de fake news, il sera de plus en plus difficile de trouver la réelle information.

La création d’infox traduit une certaine facilité à mentir et à manipuler grâce aux médias sociaux et au net, dans notre société. Sur les réseaux sociaux, il est possible d’observer que les internautes réagissent de façon impulsive, sous le coup de l’émotion et portent une forte attention au sujet sans vérifier les sources, ce qui rend la diffusion de fake news possible.

Il semble alors très important de surveiller ses sources et ainsi, d’utiliser par exemple des outils qui les vérifient comme HoaxBuster, qui a pour objectif de stopper les rumeurs se développant sur le web ou encore Decodex, qui permet de savoir si une source – en entrant l’URL- est fiable ou non.

Ce qu’il faut retenir

La société d’aujourd’hui se caractérise par le progrès constant et ultra-rapide des nouvelles technologies, d’Internet. De par le développement des médias sociaux, la désinformation et la manipulation de l’opinion publique continuent de grandir et peuvent causer des incompréhensions, menant à des drames beaucoup plus inquiétants.

L’équipe Cell’IE


Pour poursuivre :


Sources :

 

AUCUN COMMENTAIRES

Désolé, les commentaires ne sont plus admis pour le moment.