Quand le management s’adapte à l’Homme (d’aujourd’hui)

Ces dernières années, nous assistons à une évolution des systèmes managériaux. Certaines entreprises s’en servent même comme un outil de communication valorisant leurs organisations (Google, Facebook, Virgin, Favi…). Mais alors, pourquoi cet abandon des règles d’entreprise traditionnelles ? Comment se manifeste cette évolution dans une organisation ?

L’alternative managériale face aux mutations sociétales…

Nous arrivons dans un tournant de l’entreprise où celle-ci doit repenser ses techniques de management. L’ère du numérique ainsi que la crise remettent en question les techniques de gestion d’une organisation :

  • Mode de travail (burn-out, multitâches, télétravail),
  • Précarité de l’organisation et des emplois (chômage),
  •  Nécessité d’innover (recentrage sur l’individu).

Les organisations explorent maintenant de nouvelles façons de travailler ensemble, un mode de management qu’on pourrait qualifier « d’alternatif ».

Un management de la confiance, du relationnel et du partage …

« La répétition et l’ennui, que trop de monde acceptent comme inhérents au travail, peuvent être remplacés par la joie, l’inspiration et la liberté » (Ricard Semler, PDG de Semco, dans son livre The Seven-Day Weekend : changing the way work works).

Ces nouveaux types de management travaillent sur le relationnel et la structure. L’objectif est d’améliorer le bien-être au travail, le tout en augmentant la productivité et l’innovation.

En effet, le pouvoir, le statut ou l’argent ne sont plus des références dans l’entreprise. C’est la liberté et la motivation de chacun qui sont recherchées. L’entreprise est alors source d’épanouissement pour l’individu.

 

Utopie ?

Des entreprises comme Favi ou Semco ont abandonné toute hiérarchie dans l’entreprise. Le salarié occupe la place qu’il souhaite en fonction de sa motivation.

Dans le cas de Semco, c’est le salarié qui décide de ses horaires de travail. Imposer un rythme pour le groupe c’est refuser la diversité des rythmes. Aussi, dans ces deux expériences, l’objectif de l’entreprise n’est plus quantifiable en termes de chiffre d’affaires. Pour Favi, le seul objectif est de réussir à se pérenniser.

 

Quelques doutes ?

Peur de l’anarchie à cause de l’absence de règles d’entreprise ?

L’absence de règles n’amène pas forcément à une anarchie. Dans ce management novateur c’est le groupe social et la volonté individuelle qui doivent canaliser les comportements « déviants ».

Le management alternatif est inadaptable pour certains secteurs ?

Ce type de management est en effet présent dans des secteurs bien particuliers, et dans des entreprises souvent très innovantes comme Google, Facebook. Les entreprises telles que Favi ou Semco montrent que les industries peuvent aussi s’inspirer de ces modes de gestion d’entreprise. Il est donc possible d’ouvrir le modèle à différentes organisations. L’objectif pour un manager est donc davantage de surveiller ces tendances et ensuite de les adapter à leur propre structure.

Pour poursuivre cette réflexion nous pouvons nous référer à l’interview de Thibault Verbiest à travers la chaîne YouTube de Michel De Kemmeter, expliquant la pratique de l’intelligence collective au sein des organisations.

Ces managements alternatifs méritent une attention particulière car ces nouvelles pratiques sont souvent un moyen d’attirer des talents à bas coût. Le tout pour l’entreprise est d’être totalement sincère dans sa démarche d’évolution au risque de perdre totalement la motivation de ses salariés.

PANTIER Marie

1COMMENTAIRE
  • Bertrand
    15 avril 2015

    Bonjour,
    Comme vous savez, pour trouver un emploi en télétravail salarié actuellement, remonte presque du miracle, et les patrons veulent toujours avoir leurs employés sous la main, c’est pourquoi j’ai décidé de travailler pour mon propre compte.
    J’ai trouvé une formation sur le net qui explique comment avoir des revenus mensuels à l’aide du système d’amazon. J’ai pu gagner 2200 euros le premier mois en publiant 60 ebooks, le gain est à vie, plus je publie d’ebooks et plus je gagne.
    Pas besoin de faire ni publicité ni de chercher des acheteurs car c’est Amazon qui s’occupe de tout en prenant une partie de la vente comme commission.
    Voici le lien de la formation: http://revenumensuel.com/
    La formation est livré avec plus de 600 000 ebooks et 7 vidéos qui vous expliqueront comment mettre en place le système.